top of page

Coach ? Un vrai métier? Interview transparente de Sandra Coaching, ma vérité sur le coaching


Mon interview, par Agnès, dans le cadre d'une réorientation professionnelle au sujet du métier de coach.


Pour tout savoir sur le coaching !

Peut-on vivre du coaching ?

Quelle formation de coaching choisir ?

...


Voici mon bilan après deux ans en tant que coach.


Bonne lecture




"Tout d’abord, merci pour votre réactivité et de bien vouloir accorder du temps.


Quelles sont vos missions et vos responsabilités en tant que coach ? "

"Je suis coach et hypnothérapeuthe. J'entreprends, donc je dirais que je fais de l'administratif ! (comptas, déclarations, etc de le structure (autoenteprise, sarl ou asso) parfois cheffe quand j'ai une stagiaire, je suis aussi webmaster quand je m'occupe de mon site et de tout ce que je mets en ligne (programmes, newsletter, mise à jour etc), je suis vidéaste, scénariste pour les vidéos, écrivaine pour les posts et articles de blog parfois, community manager bien sûr pour ma stratégie sur les réseaux ! et monteuse aussi pour mes podcasts.

Voilà pour tout ce qui ne relève pas du métier de coach mais qui fait largement partie de mon quotidien (20h/ semaine).


Pour le métier de coach je :

prépare mes séances, thèmes, sujets abordés, réunir mes connaissances, être en forme pour maximiser mes compétences...

Durant mes séances je fais le point sur l'attente des/de l'objectifs.

Je dirais que mon travail est de poser des questions. Les bonnes. Celles qui déclencheront le changement chez la cliente. La réponse doit venir d'elle. Donc je guide.

Lors des premières séances le climat de confiance est essentiel.

Ensuite j'accompagne mes clientes en séance de yoga également et méditation.

Mes clientes repartent avec des exercices souvent. Pour aller plus loin de leur côté (j'en prends connaissance parfois quand c'est nécessaire, pas toujours )

Je dirais que j'ai une obligation de moyens, je mets tout en oeuvre pour que mes clientes après le processus se sentent mieux et puissent reprendre le pouvoir dans leur vie."




Comment se déroule une séance de coaching ? Quelle forme prend concrètement le processus de coaching ?

A mes débuts, j'avais testé le coaching à la séance, mais les gens ne s'engagent pas. D'où l'idée d'un accompagnement de plusieurs séances sur plusieurs mois.

De toutes manières on a difficilement un changement avec moins de 10 séances. De mon côté j'en propose 12. Au delà je trouve que c'est long, (psycho) quand on sait que le coaching est plutôt une thérapie brève. Concrète.

Perso j'ai une vision holistique de la guérison et de l'accompagnement.

Donc j'ai créé des séance de 2 heures pour pouvoir travailler en longueur et profondeur (et parfois c'est encore trop court lol)


Les premières minutes on prend la température, ensuite on fait le point.

Puis on aborde le thème de la séance (ils sont souvent récurrents de cliente en cliente pour ce qui est de ma spécialité : l'hypersensibilité)

Puis on termine par du yoga en rapport avec le theme abordé en séance

et si on peut (des fois on n'a pas le temps) une méditation.

Je donne les "devoirs" quand je juge que c'est nécessaire (souvent)

et j'ai créé toutes mes consignes d'exercices en vidéo, donc j'envoie la vidéo

et j'envoie également la vidéo de yoga et l'audio de méditation.




Quels sont les aspects positifs de ce métier, les avantages ?

L'humain, les rencontres ! perso je suis passionnée de développement personnel donc je m'éclate, voir toutes ces femmes aller mieux, changer de vie ! c'est le plus beau cadeau

la liberté ! surtout grâce à la visio

liberté de travailler d'où je veux, et quand je veux, et pas de patron !

J'avais un problème avec l'autorité, et je déteste les contraintes donc parfait



Quels sont les risques et les contraintes ?

Travailler TOUT le temps! à mal en dormir

se remettre sans cesse en question, douter, perdre confiance en soi parfois, avoir envie de tout abandoner et devoir trouver la force de recommencer ou continuer

se comparer c'est dangereux

les réseaux c'est cool mais pas cool lol

ne pas gagner suffisamment sa vie

il faut pouvoir avoir de l'argent de côté et/ou aides au départ sinon c'est très dur, on ne se lance et on gagne de suite un SMIC, c'est faux !

les gens qui vous diront qu'ils ont gagné 3000 euros le premier mois, ou un Chiffre d'affaires à 6 chiffres la première année mentent, clairement je n'en connais pas, ca doit peut etre exister ! mais je dirais 1/1000 et encore, c'est mon avis ! mais je pense qu'il faut etre conscient de cette réalité. C'est le plus grand piège je pense.

Le revers de la médaille, et ne pas croire tous ces gens qui font miroiter des trucs




Quelles qualités personnelles doit-on avoir pour exercer ce métier ?
  • être à l'écoute je dirais que c'est la principale !

  • empathique

  • bienveillante

  • honnête

  • organisée

  • pugnace

  • perseverante

  • avoir déjà fait un gros travail sur soi ! Ça ne sert à rien de se lancer dans ce métier pour aider des gens dans leur vie, si vous êtes paumée dans la vôtre ! clairement ! j'ai vu certains coachs comme ça, c'est HORRIBLE, je trouve ça paradoxal, je trouve que ça décrédibilise, je vois mal comment des gens pourraient vous faire confiance. Bref, je trouve que c'est la moindre des choses d'être alignée (je ne dis pas que tout doit être parfait dans votre vie ! Ça n'existe pas ! et aller bien c'est le travail de toute une vie) mais un peu de respect vis à vis des gens avec lesquels on veut travailler. Encore une fois c'est ma vision.



Est-ce un métier où l'on peut développer sa créativité ?

Alors oui bien sur ! pour accompagner toujours mieux, pourquoi ne pas créer ses propres méthodes et exercices, et trames d'exercices etc...

Et si vous gérez votre propre communication encore plus oui !

aujourd'hui nous avons la chance de disposer d'outils simples efficaces et peu couteux pour proposer des rendus de qualité

je pense notamment à toutes ces applications de création graphique et de montage.

Vous pouvez écrire ! écrire des articles si vous tenez un blog, vous pouvez vous filmer, tenir une chaine youtube et autres comptes sur les réseaux. Partager vos réflexions, pensées, savoirs, astuces...

La créativité est sans limite ! Dans le coaching, la com et ailleurs d'ailleurs je pense




Le coaching parvient-il à se développer suffisamment en France ? Est-ce que votre activité reste viable ?

Je dirais oui et non...

Après le BOOM du coach sportif, je dirais qu'on assiste à une explosion de services de coaching : coach en deuil, coach en émotions, coach en jardinage, coach en organisation de maison, coach en maquillage, coach en gestion de budget, coach en création de podcast, coach en réseaux sociaux, etc etc,

Et le coach sportif est complètement entré dans les moeurs.

Bien que selon les tarifs et offres, cela reste encore des services réservés à des personnes ayant de hauts revenus.


Je dirais que c'est une mode tout droit venu des américains, très décomplexés, ils ont un coach pour tout ! Et sont dans ce mindset, état d'esprit, de vouloir apprendre, vite, en investissant, pour gagner du temps et savoir s'entourer de personnes spécialistes, là où ils reconnaissent leurs limites, et savent humblement demander de l'aide et accompagnement. Aussi bien stratégiquement je dirais, et Un peu aussi évidemment par flemme peut-être, ne pas trop se creuser la tête, réfléchir, et donc hop, on embauche !

La bonne nouvelle du coaching : objectif précis, rapidement atteint.


Le revers de la médaille c'est que SPOIL ALERT lol : les français ne sont pas des américains. Demander de l'aide... bah c'est pas facile, honte ? ego ? pas l'habitude ? Idem, ils raisonnent en dépense pure et non en investissement. Ils pensent aussi peut-être tout savoir et se sentent capables de tout faire seuls MDR, je ne sais pas.

Le coaching malgré tout reste timide en France. Autant il fleurit sur les réseaux, autant dire dans la "vraie vie" : je suis coach... On vous rigole au nez en vous demandant : mais c'est un métier ça ?

Je n'oublie pas cependant que certains font se métier depuis 10, 20 ans, il y a eu des précurseurs dans ce métier. Des seniors coachs comme on les appelle.

A côté avec mes 2 ans de carrière je joue dans la petite cour.

Mais je dirais qu'avec de l'obstination, du travail, de la stratégie, du temps et de l'amour, oui on peut en vivre.


Après je suis du camp : ne rêvez pas !

Ce n'est pas parce qu'on voit des coachs à toutes les sauces sur les réseaux que ça va cartonner pour vous en 1 mois et que vous allez gagner 10k !

ça m'insupporte de vendre du rêve aux gens comme ça !

alors OUI ! tout est possible et je suis toujours la première à le dire !

Simplement, il ne faut pas (se) leurrer, ça s'est mal !

Oui c'est dur ! oui c'est LONG ! Oui ya des hauts et surtout des bas, oui il faut se battre, ne jamais abandonner, continuer de se former.

Oui il faut être meilleurs que les autres ! En tant que coach déjà ! Mais pas qu'en tant que coach ! Dans l'administratif, dans la com, la compta...

surtout la com ! Car vous pouvez être le meilleur coach (cordonnier, diéteticien, créatrice de bijoux) si personne ne vous connait... ça ne marchera pas

Aujourd'hui la preuve, j'ai ajouté la corde de l'hypnose à mon arc, qui parle bcp plus aux gens, autant sur les réseaux que dans la "vraie vie".

J'ai ouvert mon cabinet et ca fonctionne super bien depuis cet été.

Donc foncez ! Mais ne rêvez pas. Ayez un plan ! Et bcp de forces, de patiences, de ressources intérieures, et d'amour pour vous et autour de vous.




Une formation est-elle nécessaire pour exercer le métier de coach ? Si oui, quels sont les principaux critères à prendre en compte dans le choix d'une formation ?

Encore une fois, oui et non

je vais commencer de plus "sérieux" au plus "informel"

-les formations RNCP reconnues et certifiées par le ministère du travail : je pense notamment à l'organisme Coaching ways en france mais il y en a d'autres

après attention, ce n'est pas parce qu'une formation est éligible CPF (financement de la formation, qu'elle est plus RECONNUE) à ne pas confondre

certains sont éligibles, d'autres non, ça ne détermine pas non plus (toute) la qualité de la formation, c'est simplement que certains voient aussi le business de la formation et si leur formation peut être financée... héhé par ici la monnaie gratuite de l'Etat dans leurs poches, bref

-ensuite il ya donc des formations certifiées : plus ou moins longues, plus ou moins couteuses, c'est la cours des miracles... donc à vous de voir ce qui vous correspond...

encore une fois, bcp de coach, sont devenus coach de coach ! Ou à la tête de formation pour devenir coach.

Moi je reste dans le camp : ça me répugne de faire croire aux gens que ça va marcher comme ça, qu'il ya bcp de demandes etc, qu'il suffit de trouver : "MDR leur client de coeur", j'en peux plus ! Faut arrêter ça. Bref encore (ma franchise me perdra, quand je vois combien c'est tellement plus facile de vendre ce genre d'accompagnement plutôt que des accompagnements pour vivre une vie saine (aaaaah c'est sur... va falloir trimer et souffrir un peu...) je me dis que je suis trop bête et que je pourrais gagner bcp plus d'argent.. Que voulez-vous, ma droiture me perdra. Bref

donc il ya des formations de 50 à 10000 et plus pour devenir coach (et autre d'ailleurs) souvent psychologiquement certains se disent: plus je paie cher, plus c'est sur ca doit marcher, voire même être magique. (euh FAUX) mais bref, encore une fois ça marche

-et il y a les "coachs intuitifs" : euh... pourquoi pas... j'ai envie de dire déjà, chacun fait ce qu'il veut. (tant qu'il ne joue pas avec la santé mentale et le portefeuille et la vie des gens !!!) Dans le respect, je dis bon... encore une fois ! Si certains signent ! (enfin pour le coup je doute qu'il signe un contrat de coaching (comme je le fais notamment) quitte à être intuitif autant pas se faire chier avec la paperasse. Je disais, certaines personnes adhérent et achètent ces accompagnements, et se sentent simplement à l'aise justement avec des gens qui partagent la même histoire qu'eux et peut-être que ça leur suffit.

Et je respecte. Et chapeau à ces coachs qui se sentent légitimes ! C'est top (ca n'aurait pas été mon cas) Apres, c'est mon avis, c'est personnel, je trouve ça un tout petit peu léger, car le coaching c'est des méthodes, c'est des outils, c'est une charte, c'est un process, c'est une induction de changement, ce n'est pas du conseils ,ce n'est pas du transfert, ce n'est pas du consulting, ce n'est pas de l'impro ! Bref, c'est un métier.

Je ne m'improviserais pas fleuriste (il doit y avoir des taaaaas de choses à savoir sur les fleurs et le métier), donc je ne vois pas pourquoi on s'improviserait coach. Alors de là à retourner à l'école, ou dépenser 8000 euros ou apprendre pendant 2 ans, je pense qu'il y a un juste équilibre pour accompagner les gens qui le souhaitent, avec conscience professionnelle !


ATTENTION

la valeur (du diplôme ou certification) ne fait pas la QUALITE du coach.

Un mec qui a payé 8000 euros ne sera pas forcément meilleur coach que quelqu'un qui a ça dans le sang et a appris avec quelqu'un.

Et on ne se lance pas plus facilement en tant que coach si on a un diplôme en béton, ou une certification en carton : la légitimité... aie aie aie, ! Syndrome de l'imposteur est bel et bien là ! Quelque soit le cout et le temps d'apprentissage. Le travail est surtout là ! Croire en soi, se lancer ! A un moment, y aller !

Je dis souvent: c'est en coachant qu'on devient coacheron




Quels conseils donneriez-vous pour réussir dans ce métier ?

Etre soi.

Ca coute rien, ni énergie ni perte de temps.

Si c'est ce qu'il te faut, ça t'est destiné, alors ça viendra.

Ca ne sera pas forcément simple, ca demandera bcp d'efforts. Mais si tu as l'amour et la passion, si ca vibre, alors ca finira pas marcher à un moment ou un autre.

Ne jamais abandonner. Le meilleur moyen de réussir c'est d'essayer encore une fois.

"tu échoues qu'au moment où tu arrêtes d'essayer". AE.


Merci beaucoup pour votre temps

Merci Agnès ! Avec plaisir !





Voilà vous le savez, je n'ai pas ma langue dans ma poche.

J'espère que vous en savez un peu plus : sur le coaching sur ce métier et le monde du coaching tout du moins sur ma vision, et surtout mon expérience en tant que coach depuis plus de 2 ans.


Si vous voulez quelque chose, et en l'occurence être coach, vous y arriverez, mais seulement si vous le voulez assez fort, dans ce cas foncez !

Simplement, vous êtes prévenus.


Merci à Agnès pour toutes ces questions qui m'ont permis de prendre beaucoup de recul sur ma profession, sur mon parcours et sur moi !


J'espère que cela vous aidera, Agnès, et tant d'autres qui se posent peut-être ces ou d'autres questions.


Je reste à votre écoute, et pourquoi pas pour un accompagnement en reconversion professionnelle dans le coaching ;) avec le programme Jedevienspro






Sandra <3



0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Assez !

Comments


bottom of page